Décès de Léon Herschtritt (1936-2020)

Léon Herschtritt (1936-2020)

La Collection est très triste de vous annoncer la disparition de Léon Herschtritt, ce 21 novembre 2020 à Paris.

"Photographe humaniste" était la désignation souvent utilisée pour décrire son art mais cette appellation n’était pas de surface.

Sensible, Léon portait sincèrement un regard toujours attentif et aigu à l'Autre : gamin malicieux d'Algérie, Serge Gainsbourg perdu dans sa mélancolie, Jeunes femmes de Berlin le cœur déchiré devant le Mur, Chirac, survolant des marches, emporté par son énergie. A l'Autre, à l'Humain ineffable...

Son humour, son œil pétillant et goguenard, sa gentillesse, son sens de l’hospitalité, comme cela nous manque déjà ... 

Adieu Cher Léon. 

Véronique, Hervé, Florence et Remo.

La Collection représente Léon Herschtritt en exclusivité depuis 2008.

Une importante rétrospective a été organisée par François Cheval au Musée Nicéphore Niépce Museum de Châlons-sur Saône en 2016: « La Fin d’un monde ».

(c) « Sur le toit »,Noël à Berlin, 1961.  Berg Strasse / Bernauer Strasse.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Léon Herschtritt (1936-2020)

The agency La Collection is very sad to announce the death of Léon Herschtritt, on 21 November 2020 à Paris. 

"Humanist Photographer" was the name often used to describe his art, but it was not a surface term. Sensitive, Léon always had a sincere and sharp eye for the Other: a mischievous kid from Algeria, Serge Gainsbourg lost in his melancholy, young women from Berlin with their hearts torn apart in front of the Wall, Chirac, flying over the steps, carried away by his energy. To the Other, to the ineffable Human...

His humour, his sparkling and mocking eye, his kindness, his sense of hospitality, as we already miss ... 

Farewell dear Leon. 

Véronique Martingay, Hervé Mouriacoux, Florence Briand et Remo Pittiglio

The Collection represents Léon Herschtritt exclusively since 2008.

A major retrospective was organized by François Cheval at the Nicéphore Niépce Museum, Châlons-sur-Saône in 2016: « The end of a world »

(c) « Sur le toit »,Noël à Berlin, 1961.  Berg Strasse / Bernauer Strasse.


L'aventure Peugeot Citroën DS chez Photononstop

Le Fonds de Dotation Peugeot pour la mémoire de l’histoire industrielle et Photononstop s’associent pour distribuer et commercialiser les contenus du Centre d’Archives de Terre Blanche.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse


NDLR/Groupe Photononstop remporte la concession des fonds Roger-Viollet et France-Soir

Cette attribution permet ainsi l'ouverture prochaine d'un nouveau lieu parisien qui sera dédié à la photographie historique.

Lire de communiqué de presse


Le CEPIC soutient le SNAPIG dans son combat contre le projet d’Open data

Le SNAPIG (Syndicat National des Agences photographiques d’Illustration Générale), association nationale française membre de notre coordination, a porté à la connaissance du CEPIC (Centre of the Picture Industry) le projet envisagé par d’importants musées français de la mise à disposition gratuite en «open data», des reproductions photographiques haute définition de leurs collections.

(...) 

Lire l'intégralité du communiqué de presse


Actualités Snapig : Nouveau Codes des Usages en édition

Un nouveau code des usages en matière d’illustration photographique

La Fédération Nationale des Agences de Presse Photos et Informations (FNAPPI), le Syndicat des Agences Photographiques d'illustration et de Reportage (SAPHIR), le Syndicat National des Agences Photographiques d'Illustration Générale (SNAPIG), l'Union des Photographes Professionnels (UPP) et le Syndicat national de l’édition (SNE) ont signé au siège du SNE, le 28 novembre 2017, un nouveau code des usages en matière d’illustration photographique.

Ce code s’adresse à tous les producteurs et utilisateurs d’images et vise à rappeler notamment le cadre légal de l’exploitation des photographies dans les livres et ainsi à sécuriser juridiquement les pratiques principalement attachées aux évolutions liées au numérique. Il réaffirme également en préambule le principe de protection des œuvres par le droit d’auteur, à l’heure où celui-ci est particulièrement malmené.

Etabli pour la première fois en 1979, ce Code des usages avait été remis à jour en 1993.

La refonte de ce Code renforce le partenariat entre le secteur de l’édition et celui de la production d’images et s’inscrit dans un contexte de transformation du paysage marqué par l’évolution des technologies et les usages du public.

Ce Code a pour ambition de permettre à l’ensemble des parties de relever les nouveaux défis du secteur de l’édition, et de soutenir la diversité de la production d’images. 

Les signataires de ce code encouragent l’adoption la plus large possible de l’ensemble de ses dispositions

Actualités Snapig : Nouveau Codes des Usages en édition

Actualités Snapig : MYX, qu'est-ce que c'est ?

MYX

Pour des images diversifiées, non stéréotypées et non excluantes.

Force est de constater que les représentations des femmes et des hommes dans la communication, les manuels scolaires, la publicité et la presse sont déséquilibrées et trop peu diversifiées.

Les professionnel.le.s de l'image (photographes, agences, illustrateurs ...) se sont mobilisé.e.s afin de DONNER ACCÈS ET DEPROMOUVOIR DES IMAGES NON STÉRÉOTYPÉES ET NON EXCLUANTES  en leur attribuant le MOT-CLÉ MYX, facilement utilisable dans les moteurs de recherche.

Le SNAPIG fait parti des membres initiateurs du projet aux côtés du Centre Hubertine Auclert (Centre francilien de ressources pour l'égalité femmes-hommes).

En savoir plus ...

Actualités Snapig : MYX, qu'est-ce que c'est ?

Actualités Snapig : Lancement de MYX

Le lancement de MYX a reçu un très bon écho lors de la conférence de presse qui a eu lieu le 27 septembre dernier à la MEP.

Vous pouvez visionner la cérémonie : partie 1 & partie 2

Au delà du mot clé #MYX, une initiative pour lutter contre les stéréotypes de genre.

Actualités Snapig : Lancement de MYX

Imprimer E-mail